Antitussif et asthme : les meilleurs médicaments pour soulager la toux

L’asthme est une maladie chronique qui se caractérise par une inflammation des bronches, qui les rendent plus sensibles aux infections. Cette maladie peut être provoquée par de nombreux facteurs, comme le tabac, la pollution ou encore l’exposition à certains produits chimiques.

Les personnes asthmatiques ont souvent recours à des médicaments pour traiter cette pathologie. Mais il existe également des remèdes naturels pour soigner l’asthme. Dans cet article, nous allons voir comment utiliser les plantes et les huiles essentielles pour soigner l’asthme.

Sirop pour la Toux aux Huiles Essentielles

L’asthme et la toux

L’asthme et la toux sont deux maladies respiratoires qui peuvent être facilement prévenues.

Les asthmatiques doivent être conscients que ces maladies peuvent provoquer des crises d’asthme, mais aussi des infections pulmonaires.

Il existe quelques astuces pour éviter l’apparition de ces problèmes :

  • Ne pas fumer
  • Faire un exercice physique régulier
  • Éviter les produits chimiques agressifs et les poussières domestiques

L’asthme et les difficultés respiratoires

L’asthme et les difficultés respiratoires sont des maladies qui touchent plus de 20 millions de personnes en France. Elles se caractérisent par une respiration sifflante (souvent accompagnée d’une toux chronique) et un essoufflement.

Il existe plusieurs types d’asthme : l’asthme allergique, l’asthme professionnel, l’asthme lié à une intolérance aux produits chimiques ou à un reflux gastro-œsophagien.

L’asthme peut être grave et provoquer une crise d’asthme aiguë qui nécessite parfois des soins médicaux urgents.

Les facteurs pouvant favoriser la survenue de cette pathologie sont divers : le tabac, la pollution atmosphérique, certains aliments comme les champignons ou certaines substances chimiques (peintures, colles, solvants).

Lorsque vous souffrez d’un asthme récurrent, il est important de consulter votre médecin pour établir un diagnostic précis afin de déterminer votre traitement adapté.

Votre médecin peut vous prescrire des traitements spécifiques pour contrôler les symptômes tels que bronchodilatateurs (broncho-dilatateurs), immunosuppresseurs ou hormones thyroïdiennes (pour les enfants). Ce traitement doit être suivi scrupuleusement afin de limiter le risque d’apparition ultérieure d’une crise aiguë.

Lorsque vous souffrez d’un asthme persistant nommée asthmatique chronique ou allergique au long cours, votre médecin peut vous proposer un traitement par bêta-agoniste inhalés (pour adulte et adolescent) et/ou corticoïdes inhalés associés à des antihistaminiques (pour adulte).

L’asthme et l’inflammation

L’asthme et l’inflammation sont des maladies courantes qui affectent les voies respiratoires.

La réponse inflammatoire à certaines infections est responsable de ces troubles, ce qui peut entraîner une inflammation chronique.

Le tabagisme augmente également le risque de développer l’asthme. Cela peut être dû au fait que la fumée du tabac provoque une inflammation des voies respiratoires, ce qui peut aggraver les symptômes de l’asthme.

Les personnes souffrant d’asthme peuvent présenter les symptômes suivants : difficultés à respirer, sensation d’oppression thoracique ou essoufflement pendant la marche ou l’exercice physique.

Lorsqu’une personne a un asthme grave, elle peut avoir besoin d’un traitement par inhalateur pour contrôler son asthme et prendre en charge ses symptômes.

L’asthme et les bronchospasmes

L’asthme et les bronchospasmes sont deux problèmes fréquents dans notre société.

L’asthme est un trouble qui se traduit par une gêne respiratoire, des difficultés à respirer et une sensation d’oppression au niveau du thorax.

Les bronchospasmes sont des réactions anormales à certains facteurs ou à certaines situations (exposition à la fumée de cigarette, allergie alimentaire…).

Il s’agit de contractions involontaires et rythmiques des muscles qui entourent les voies aériennes supérieures (bronches) qui empêchent l’air d’entrer ou sortir normalement.

Il existe plusieurs types d’asthme : l’asthme allergique, l’asthme d’effort et l’asthme professionnel.

La majorité des asthmatiques souffrent d’un asthme chronique persistant, c’est-à-dire qu’ils présentent des symptômes respiratoires au moins trois jours par semaine depuis six mois consécutifs.

Lorsque l’on souffre du syndrome de Bower, on peut avoir du mal à respirer lorsqu’on est allongé sur le dos ou assis sans bouger pendant plusieurs minutes. Cela peut être très handicapant au quotidien. Dans ce cas particulier, il est important de toujours garder son calendrier avec soi afin de vérifier que les crises ne surviennent pas en plein milieu de la journée ou durant un rendez-vous chez un médecin par exemple. Nous vous recommandons également fortement la lecture du livre « Le syndrome Bower » écrit par le Dr Jean-François Bergmann pour tout savoir sur cette pathologie si spécifique !

L’asthme et les allergies

L’asthme est une maladie chronique qui se caractérise par une inflammation des bronches et ses conséquences peuvent être importantes.

L’asthme touche de plus en plus d’enfants et les parents ne savent pas toujours comment faire pour aider leurs enfants à mieux vivre avec cette pathologie. En effet, l’asthme n’est pas une fatalité, il existe des solutions efficaces pour contrôler et réduire ses symptômes.

Les allergies peuvent se développer chez tout le monde à n’importe quel moment de la vie, dès que le système immunitaire est confronté à un allergène (pollen de graminées, acariens…).

Les allergies respiratoires sont souvent confondues avec les crises d’asthme. Cependant, elles ne sont pas liées au fait de respirer mal ou trop fort. Elles provoquent des éternuements intempestifs ou des difficultés à respirer sans raison apparente.

Il y a différents types d’allergies : alimentaires (œufs), aux pollens (graminées), aux acariens ou aux poils d’animaux… Deux types de traitements existent pour prévenir l’apparition des allergies : les antihistaminiques pour traiter les symptômes et les sprays ou pommades contenant un anti-histaminique local destinés à traiter rapidement un rhume des foins chez un patient asthmatique, par exemple.

  • Les anti-histaminiques :
  • Ils permettent de diminuer la production excessive d’histamine qui provoque les symptômes.
  • Ils agissent sur l’inflammation causée par l’allergène.
  • Ils ont généralement un effet court.

    L’asthme et le tabagisme

    La fréquence de l’asthme augmente avec le tabagisme. En effet, elle est multipliée par 2 pour les fumeurs et par 4 pour les asthmatiques qui fument. Elle peut également atteindre 10 en cas d’exposition à la fumée du tabac passif. Elle n’est pas plus importante chez les non-fumeurs, mais si vous êtes un gros fumeur ou que vous avez des antécédents familiaux d’asthme, vous risquez de développer cette maladie assez tôt. De plus, l’asthme est une maladie chronique qui se déclare souvent pendant l’enfance et qui touche près de 8% des jeunes Français.

    Il existe différents types d’asthme :

    • L’asthme allergique
    • L’asthme professionnel
    • L’asthme induit par le stress.

    L’asthme et la pollution

    Les asthmatiques sont de plus en plus nombreux, à cause de la pollution. De nombreuses études ont pu démontrer que les personnes asthmatiques respiraient plus de polluants en milieu urbain qu’en milieu rural.

    Les pollutions atmosphériques ont des effets sur notre système respiratoire et peuvent provoquer l’asthme. Pour cette raison, les personnes asthmatiques doivent être particulièrement attentives à leur mode de vie, et notamment au choix d’un lieu d’habitation où ils pourront éviter la pollution environnementale.

    L’asthme est un problème qui touche beaucoup de monde. En France, on compte entre 3 et 4 millions d’asthmatiques (soit près d’une personne sur 10). Une étude a pu démontrer que lorsque vous habitez trop près des routes principales ou des voies ferrées, votre risque d’être atteint par l’asthme est multiplié par 1,2.

    L’asthme et les infections

    L’asthme est une maladie chronique qui affecte les voies respiratoires. Environ 4 à 6% des adultes et 1 à 2% des enfants souffrent d’asthme.

    L’asthme survient généralement chez un enfant de moins de 10 ans, mais il peut aussi survenir plus tard dans la vie.

    Il existe plusieurs types d’asthme : l’asthme allergique, l’asthme de type bronchique et l’asthme asthmatiforme.

    L’asthme est une maladie chronique qui affecte les voies respiratoires, ce qui entraîne des symptômes tels que la toux, le sifflement ou encore une respiration sifflante.

    Les causes de cette pathologie ne sont pas connues.

    Il y a cependant quelques facteurs qui peuvent aggraver ou favoriser son apparition :

    • Les allergies
    • Un état psychologique particulier

    Le sirop contre la toux est un traitement symptomatique qui n’apporte pas de solution. Il sert à calmer les quintes de toux, mais il ne permet pas d’éviter le développement des maladies chroniques comme l’asthme. Lorsque la toux persiste, il faut consulter son médecin et faire un bilan allergologique complet.