Alzheimer Aphasie : les premiers symptômes

L’aphasie est un trouble de la parole qui se caractérise par une incapacité à trouver les mots justes pour s’exprimer.

L’aphasie peut être causée par un accident vasculaire cérébral, une tumeur au cerveau ou une infection du cerveau. Cette maladie touche environ 150 000 personnes en France et 1,3 million dans le monde. Elle peut être temporaire ou permanente et il n’existe pas de traitement curatif. Nous allons voir comment prévenir l’apparition de ce trouble.

Démutisation – Auto-rééducation en orthophonie

Qu’est-ce que l’Alzheimer et l’aphasie ?

L’Alzheimer et l’aphasie sont des maladies qui altèrent les facultés cognitives.

L’Alzheimer est une maladie dégénérative du cerveau qui provoque des troubles de la mémoire, de la parole et du comportement. Cette pathologie est souvent accompagnée d’une démence ou de troubles du langage (aphasie).

Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer perdent leurs capacités à parler et à comprendre le langage. Ces personnes peuvent également avoir des difficultés à effectuer certains gestes simples, comme manger, se coiffer ou faire leurs lacets.

L’Alzheimer touche environ 1 % des plus de 65 ans, mais ce taux ne cesse d’augmenter avec l’âge.

Il existe également différents types d’aphasie : l’aphasique non fluente, l’aphasique fluente et l’apraxique.

Lorsqu’elle est non fluente, la personne atteinte ne peut pas parler correctement. Dans un cas sur trois, elle n’arrive pas à formuler un simple mot ou une phrase complète. Ce type d’aphasie est très handicapant pour la vie quotidienne en raison des difficultés qu’elle entraîne au niveau de la communication avec autrui : prise de contact et interaction sociale.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes varient selon chaque cas et ils se manifestent progressivement :

Les causes de l’Alzheimer et de l’aphasie

L’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui touche le cerveau des personnes âgées. Cette maladie se traduit par un déclin progressif des fonctions cognitives, ce qui conduit à la perte de mémoire, d’autonomie et de capacités d’apprentissage. Elle peut également entraîner des troubles du comportement.

L’aphasie est une pathologie touchant les facultés de parler et de communiquer, notamment chez les personnes âgées.

Les causes exactes de l’Alzheimer ne sont pas encore bien connues, mais il semblerait que certains facteurs soient impliqués, tels qu’une forte consommation d’alcool ou encore le tabagisme. De plus en plus d’études tendent à prouver que la consommation excessive d’alcool serait liée au risque accru de développer la maladie d’Alzheimer.

Les personnes pratiquant des activités physiques régulières auraient aussi moins de risques de souffrir d’Alzheimer.

Les symptômes de l’Alzheimer et de l’aphasie

L’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui détruit les cellules du cerveau. Elle se manifeste par des changements cognitifs, comportementaux et physiques qui mènent à la perte de fonctions intellectuelles et sociales.

L’aphasie est un trouble de la parole qui a pour conséquence l’incapacité d’exprimer correctement des phrases ou des mots simples après avoir subi un accident vasculaire cérébral ou une autre forme de traumatisme au niveau du cerveau.

L’Alzheimer touche environ 24 millions de personnes dans le monde, dont 3,8 millions sont atteintes aux États-Unis.

La maladie débute généralement entre 50 et 70 ans et son évolution est lentement progressive.

Les symptômes peuvent être temporaires ou permanents.

Il existe différents types d’Alzheimer :

  • La maladie d’Alzheimer primaire (ou sporadique)
  • La maladie d’Alzheimer secondaire (ou à corps de Lewy)

Le diagnostic de l’Alzheimer et de l’aphasie

L’Alzheimer est une maladie qui se caractérise par l’apparition de troubles du comportement et de la mémoire.

L’aphasie est un trouble du langage défini comme étant la perte totale ou partielle des capacités à parler. Cette maladie provoque une altération progressive des fonctions mentales et ces dernières peuvent être extrêmement variables d’un patient à l’autre.

Les symptômes de l’Alzheimer sont nombreux : Troubles de la mémoire, difficulté à reconnaître les proches, problème dans le choix des mots, difficultés à achever une phrase… La maladie évolue généralement en trois phases : La phase préclinique (la personne ne peut pas encore se souvenir qu’elle a déjà contractée la maladie) ; La phase prodromique (la personne commence à oublier certaines choses) ; La phase clinique (la personne a complètement oublié son passé). Dans tous les cas, il est important d’en parler avec un médecin pour pouvoir poser le diagnostic afin d’obtenir un traitement efficace.

Le traitement de l’Alzheimer et de l’aphasie

L’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui provoque des troubles de la mémoire et altère les fonctions cognitives.

L’aphasie est une maladie caractérisée par un trouble de la parole, du langage et de l’expression. Cette pathologie peut avoir différentes causes comme le traumatisme crânien ou l’accident vasculaire cérébral (AVC).

Les personnes atteintes d’une forme sévère de cette maladie ont besoin d’une assistance permanente pour maintenir leur autonomie.

Il existe aujourd’hui plusieurs traitements permettant de prévenir et soigner la démence, dont les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les anticoagulants oraux directs (AOD) et les anticholinergiques. Ces traitements peuvent être utilisés en cas d’hypertension artérielle ou dans le cadre d’un traitement préventif destiné à réduire le risque cardiovasculaire chez les patients ayant des facteurs de risques tels que le diabète, l’hypercholestérolométrie ou encore l’hypertension artérielle.

Le bêta-bloquant est également prescrit pour amortir les effets secondaires liés aux AINS comme l’hypertension artérielle, la toux et certains troubles du rythme cardiaque.

  • La plupart des traitements disponibles sur ordonnance sont prescrits par un médecin.
  • Ils ne sont pas remboursés.
  • Il existe aussi des solutions naturelles qui permettent aux personnes souffrant de troubles cognitifs liés à la démence d’amplifier leurs capacités intellectuelles.

La prévention de l’Alzheimer et de l’aphasie

L’Alzheimer et l’aphasie sont deux maladies qui touchent des personnes âgées. Ces maladies se caractérisent par une perte de mémoire progressive, une difficulté dans les tâches quotidiennes et une incapacité à communiquer.

La prévention est la meilleure solution pour éviter le développement de ces pathologies.

La prévention est importante, car il existe plusieurs facteurs de risques qui peuvent augmenter le risque d’être atteint par l’une ou l’autre des maladies.

Il existe différents facteurs de risque : L’hypertension artérielle : elle augmente le risque d’avoir des problèmes cardiaques (infarctus du myocarde) et cérébraux (accident vasculaire cérébral). Elle peut aussi favoriser l’apparition d’un diabète ou aggraver un cas déjà existant.

Le tabagisme : il augmente considérablement les risques de cancer, notamment celui du poumon.

Il favorise également l’apparition de problèmes cardiovasculaires et respiratoires.

Le manque d’activité physique régulière : si vous n’avez pas une activité physique régulière, vous mettez votre corps en situation de surmenage.

Le stress chronique : quand on est constamment stressée, on transmet ce stress à son entourage, ce qui peut entrainer des problèmes psychologiques comme la dépression ou l’anxiété. Une mauvaise alimentation : manger trop gras et trop sucré augmente fortement le risque de souffrir d’un accident vasculaire cérébral ou d’une crise cardiaque.

L’impact de l’Alzheimer et de l’aphasie sur la vie quotidienne

L’état de santé des personnes atteintes d’Alzheimer ainsi que l’aphasie peuvent entraîner des conséquences significatives sur la vie quotidienne.

Les troubles de la mémoire et du langage sont particulièrement handicapants pour les patients, car ils peuvent conduire à une perte d’autonomie et à un isolement social.

L’impact de l’Alzheimer et de l’aphasie sur le quotidien est bien souvent négligé par les personnes qui ne connaissent pas cette pathologie.

Les troubles de la mémoire peuvent être particulièrement affectifs pour les proches, car ils peuvent engendrer un sentiment d’impuissance face aux difficultés rencontrées par le patient. Ce sentiment est accentué par un manque d’information concernant cette maladie qui touche de nombreuses familles.

Il faut savoir qu’il existe différentes formes d’Alzheimer, comme la forme familiale où plusieurs membres d’une même famille sont atteints simultanément ou encore la forme sporadique, touchant une seule personne au cours de sa vie sans raison apparente ni prise en charge adaptée. On estime que plus de 850 000 personnes seraient actuellement touchée par l’Alzheimer en France, ce chiffre étant amené à augmenter au fil des années en raison du vieillissement démographique de la population française.

Les perspectives futures pour les personnes atteintes d’Alzheimer et d’aphasie

Les personnes atteintes d’Alzheimer et d’aphasie ont souvent des difficultés à communiquer. Elles peuvent aussi avoir du mal à accomplir les tâches quotidiennes.

Les personnes atteintes de pertes de mémoire et de troubles cognitifs sont souvent incapables de reconnaître leurs proches. Cela peut avoir un impact sur la vie familiale, sociale et professionnelle.

Il est donc important d’apporter une aide adaptée aux patients atteints d’Alzheimer ou d’aphasie afin que celles-ci puissent participer pleinement à la société. Une bonne communication est une clé pour améliorer la qualité de vie des patients et leur permettre de rester autonomes le plus longtemps possible.

  • Un accès internet haut débit
  • Des sites faciles à utiliser
  • Des applications mobiles simples

En conclusion, la maladie d’Alzheimer est une maladie qui provoque des troubles de la mémoire et du langage. Elle se traduit par des difficultés à réaliser les tâches quotidiennes comme manger, s’habiller ou encore prendre un objet. Il faut savoir que cette pathologie peut toucher aussi bien les hommes que les femmes.